28.5.04

Les joies du service public

La RATP dans son souci de toujours améliorer la qualité de ses services a décidé de décorer ses bus. Il ne s'agit heureusement que de quelques autocollants qui nous apprennent à ne pas monter par l'arrière du bus, à préparer son ticket, à laisser la place à la gentille dame... Tant de choses dont nous n'étions pas au courant et qui, à coup sûr, méritaient de barioler les bus déjà bien colorés.
Parallèlement à ce formidable élan de générosité, ils ont installé des bornes Navigo à l'entrée des bus. Navigo c'est ce système de puce à la place du ticket aux portillons, ça permet au choix de gagner deux secondes ou de se prendre une barre dans la jambe si on a essayé d'en gagner trois.
On m'a expliqué que ces bornes dans les bus servaient à comptabiliser les passagers pour ajuster la fréquence des bus. Formidable me dis-je. Par exemple en milieu de journée lorsque la fréquence des bus est minime, il suffira qu'on soit nombreux à valider notre pass pour que les ingénieurs de la RATP décident de rajouter un bus ou deux. Ce qu'ils semblent oublier, c'est que justement quand il n'y a pas beaucoup de bus la plupart des gens marchent au lieu de l'attendre. On calcule le temps nécessaire à la marche à pied, si ça vaut le coup d'attendre au pire on prend le risque de le récupérer plus loin. En plus la marche ne peut pas faire de mal puisque c'est dit dans le métro. Parce qu'il y a pas de bus, on ne l'attend pas, donc il y aura encore moins de bus...
En fait je pense que leur système est une bonne initiative, j'ai de sérieux doutes sur son utilité mais je suis sûr que ça part d'un bon sentiment. S'ils pouvaient avoir plus d'idées comme ça et moins d'idées de com', le progrès serait immense pour eux.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil