28.6.04

Au royaume des aveugles, la loi est borgne

Une histoire que l'on pourrait croire issue d'un film surréaliste m'a été dernièrement rapportée. Une brave dame ayant pour habitude de conduire un aveugle à son arrêt de tram reçut un jour une sévère remontrance de deux pandores bruxellois:

- Madame, vous savez que ce que vous faites est interdit?

- Comment! Mais je ne fais qu'aider ce monsieur à rejoindre son arrêt de tram. Il est aveugle, et il a l'habitude de m'attendre devant chez lui pour que je le conduise.

- Possible, mais c'est illégal.

- Ah bon??

- Oui, ce monsieur est déjà guidé par un chien. En venant à ses côtés, vous pouvez induire la bête en erreur. Donc, vous pouvez causer un accident.

- Hein?!! Mais je n'oblige pas ce monsieur à me suivre. C'est une habitude que nous avons prise tous les deux. Alors...

- Tatata, que l'on ne vous y reprenne plus. La prochaine fois, ce sera 250 euros d'amende. Bonne journée, Madame.


Au train où vont les choses, le comportement généreux de cette personne sera sanctionné pour "concurrence déloyale envers la fonction de solidarité de la puissance publique"...

Quand le principe de précaution le plus aveugle s'unit à la fermeture du marché de l'aide, il ne reste plus qu'à prier.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

2 commentaires

Blogger n°3 a écrit...
Je me demande comment un chien d'aveugle, aussi malin, dressé pour s'adapter à tout, dompter toute les situations, n'arrive pas à intégrer la breve irruption d'une étrangére (qui n'est plus si étrangére si ils se voient chaque matin) dans le parcours de son maître. C'est très étrange.
à 1:33 PM
 
Blogger Aristophane a écrit...
Bientôt, il faudra dresser les chiens d'aveugles à mordre les vieilles dames...
à 1:50 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil