24.6.04

L'Etat me fait de l'ombre

Philippe Douste-Blazy se prend donc pour le Roi-Soleil en voulant contrôler les salons de bronzage - toujours sous de futiles prétextes sanitaires: la guerre - dirigée ici contre le cancer, priorité chiraquienne s'il en fut - étant la santé de l'Etat, celui-ci prétend en l'occurrence régenter celle de ses administrés.

Ajoutons à cela que, d'après le Nouvel Obs', des campagnes de pub seront diffusées - aux frais de qui?... - sur les chaînes françaises publiques.

Que nous dit le sinistre de la Santé (à ne pas confondre avec celui des pénitentiers, en dépit de sa volonté de mettre les gens à l'ombre)? Tout bonnement ceci:

«Je trouve affreux qu'on ne dise pas la vérité aux gens»

Et le Nouvel Obs' de préciser:

Le ministre doit prochainement saisir les trois agences de sécurité sanitaire, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, l'Institut de veille sanitaire et L'Agence française de sécurité sanitaire et environnementale afin de mettre à jour les connaissances scientifiques sur les risques liés à l'exposition aux UV artificiels.

Vous avez bien lu: trois agences sanitaires existent déjà ! Cela en fait des bouches à nourrir... Douste, si tu disais la vérité aux Français, hmm?

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil