1.7.04

Des nouvelles d'Arsène

Mon ami Arsène vient de m'envoyer cette touchante missive :


"monsieur l'empereur constantin,

voilà bientôt un an que je vous lis sans oser m'adresser à votre grandeur. je sors enfin de ma réserve parce que l'état ne fait rien que m'embêter. je subi les pires humiliations depuis que j'ai ouvert ma petite brasserie. je pensais pouvoir faire face au méchant léviathan et à ses sbires mais j'ai reçu hier la visite de la gestapo de la bière.....la terrible division des douanes et accises! le récit des sévices qu'is ont fait subir à votre serviteur vous ferait pâlir. j'implore votre protection. envoyez vos légions détruire leur arrogante forteresse et je m'engage à vous abreuver de murphy's red jusqu'à la fin de votre règne.

votre dévoué serviteur,

Arsène"



Mon cher Arsène,

Il m'est hélas impossible d'envoyer mon armée privée ("Constantin Security Inc.") gérée par une société installée aux Iles Cayman (dépendant elle-même d'une holding panaméenne) pour détruire l'administration des douanes et accises, l'exemple irakien nous ayant montré à quel point il est difficile de se concilier les grâces d'une population que l'on vient de libérer d'un joug sanguinaire. Je vous engage par contre à nous faire parvenir le récit des humiliations que vous avez subies afin que tous nos lecteurs puissent comprendre l'ignominie du mal-nommé "Service Public Fédéral Finances". Il est du devoir de chacun en ces heures où le socialisme s'abat sur le pays comme la vérole sur le bas-clergé de faire prendre conscience à nos concitoyens du caractère malfaisant et oppresseur de cet Etat-Providence qu'ils appellent de leurs voeux.



links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

2 commentaires

Blogger Dilbert a écrit...
Encore un méfait des sévices publics de la Ripoublique...

Le citoyen réclame l'Etat-Providence de la même façon que la p*** réclame son protecteur, qui la tabasse tout en la protégeant des méfaits des autres prédateurs (dialectique intéressante, il faut qu'il la tabasse mais pas trop quand même sinon elle ne rapporte plus rien).
à 1:32 PM
 
Blogger Constantin a écrit...
En l'occurence il s'agit des sévices publics du royaume de belgicanie, mais mutatis mutandis le commentaire reste valable.
à 4:16 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil