21.7.04

Keep Cool, restez zen

A présent que
Big Loulou a plié bagages pour la Commission européenne - moyennant le grand oral de septembre - et qu'Antoine Duquesne, son ombre qui sourit quand le grand manitou trop fatigué pour cette tâche accablante le lui demande, a remis son mandat entre les mains des militants, il semble acquis que ce soit Charles Michel qui devienne le prochain président du MR.

Le ton sage et raisonnable du fiston pourrait donner à penser qu'il vaudrait mieux que son tyrannique paternel. En outre, il paraîtrait qu'il ne s'en serait pas laissé conter par les pontes socialistes qui ravagent la Wallonie. Notons quand même qu'il s'agit avant tout de querelles de pouvoir, de luttes des places : c'est le traditionnel jeu du "kinomki", et non pas une bataille d'Hernani idéologique, qui a opposé Michel Jr et Van Coco, le sinistre-président wallon (de nouveau remis en selle).  Ensuite, selon une autre version, Charlie aurait plus souvent qu'à son tour sollicité un paternel coup de pouce pour calmer les furies socialisses.

Mais, surtout, le rejeton de la Rue de Naples ne quitte pas la voie tracée de concert par les socialos et les MRdistes faussement libéraux. Il suffit de s'intéresser à l'une de ses "brillantes" initiatives (qu'il laisse donc en legs à son successeur, le PS Philippe Courard) pour s'en apercevoir. Je pense au Plan Zen élaboré il y a près de deux ans. Non, il ne s'agissait pas d'initier un programme de formation à la sagesse orientale au sein des administrations gangrénées par le matérialisme dialectique - ou dialectal. Mais, plus prosaïquement, d'un énième plan de prévention de sécurité. En visitant le site de l'ancien benjamin du gouvernement wallon, nous apprenons ainsi que "d'importants moyens financiers (30 millions d'euros en 2003, soit + 30% par rapport à 2002) ont été débloqués pour améliorer la sécurité dans les quartiers." Ces importants fonds ont ainsi servi à raviver un peu de lumière dans les villes wallonnes, au nom de l'amélioration de l'éclairage public, ou de permettre sans doute à l'un ou l'autre politicien du cru de balayer devant sa porte puisque des aspirateurs de déchets urbains ainsi que des camions-balais flambants neufs ont été mis à disposition des édiles communaux.   

Je m'en voudrais d'omettre les libéralités bien peu libérales envers le monde du sport. Nous pouvons, par exemple, découvrir avec un soulagement ému que "le Ministre Charles MICHEL a (...) décidé, dans le cadre du Plan Zen, de réserver 1 841 000 euros en faveur du sport".  Plus précisément:  "En 2002, 1027 clubs sportifs ont reçu une aide, ce qui concerne potentiellement 100 000 jeunes wallons. La volonté est de pouvoir à l'avenir étendre ce dispositif au-delà des 3 sports d'équipe les plus populaires."

En tout cas, pour qui en doutait, le sport d'équipe le plus populaire en Belgenland reste la distribution de généreuses subventions et la fourniture de nouveaux fromages aux associations et élus amis.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil