19.9.04

Anti-War... quand ça l'arrange

Le célèbre anti, heu, sioniste (jugez vous-mêmes) a encore écrit une grosse bêtise.

Figurez-vous que maintenant, Poutine, il est sympa.

Je pense qu'il n'y a rien à dire d'autre que ceci : sa haine des néo-conservateurs l'a conduit au délire total.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger melodius a écrit...
Le texte sur Poutine est de fait nullissime.
à 12:17 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil