21.6.04

Comité de soutien à la CGT EDF

Camarades,

Je tiens ici à remercier et à encourager du fond du coeur nos camarades exploités de EDF défendant leurs maigres acquis sociaux lors des luttes précédentes.
Ce que la droite la plus extrême, les ultra libéraux fascistes, dénigrent sous le nom d'"avantages" n'est en fait qu'un juste retour des efforts réalisés chaque jour par les travailleurs de l'ombre.
Car nos camarades subissent jour après jour un labeur des plus contraignants.
32 heures hebdomadaires nous dit-on ? Mais ces 1920 longues minutes passées chaque semaine sont exténuantes. Bien remplies à servir le public.
Un système d'action sociale ? Il est normal que tous nos camarades travailleurs puissent passer leurs vacances à la Baule et envoyer leurs camarades juvéniles dans des centres dédiés à leur bien être. Ces séjours en château leur permettent de mieux connaître cette réalité des capitalistes qui les écrase chaque jour vécu sous le joug du grand capital.
Une retraite sans commune mesure ? Mais cette retraite devrait servir d'exemple pour l'ensemble des travailleurs, et c'est pour ça que les cotisations des agents EDF doivent être si faibles et que le régime spécial de EDF doit être financé par les autres régimes.

C'est pour ces raisons qu'il faut soutenir l'action héroïque de nos frères exploités par le grand capital.

Camarades, grève générale, subversion générale, sabotage général.

PS : il faut absolument que les syndicats continuent leurs actions de sabotage à l'approche de l'ouverture de l'énergie à la concurrence. Comme ça, plus les usagers seront dégoûtés de cette attitude irresponsable (qui nous fera croire que défendre les avantages sociaux permet d'assurer un meilleur service public ?) et plus ils feront jouer la concurrence.

PS2 : pour faire jouer la concurrence, l'Etat ne doit plus financer EDF : ni les retraites, ni le démantèlement des centrales nucléaires (non encore provisionné) ni quoi que ce soit. Lorsque les "usagers" se rendront compte alors que le courant public coûte trois fois plus cher que le courant privé...

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

3 commentaires

Blogger Anonymat a écrit...
1920 minutes par semaine et non pas "ces 1920 longues heures" par semaines : là, ils auraient de quoi se plaindre !
à 11:53 PM
 
Blogger Octavius a écrit...
Il y en a un qui suit dans la salle (comme disait mon prof d'histoire de Seconde du Collège du Sacré-Coeur)
à 6:15 AM
 
Blogger Chitah a écrit...
Ah, bien vu, qui est cet illustre inconnu?
à 3:25 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil