28.8.04

Le service public de la boulangerie

Non mais on vit dans un pays communiste ou quoi? Derrière la vitrine de mon boulanger actuellement en vacances, je viens de voir deux fiches à l'en-tête de la préfecture. L'une d'entre elles indique que le boulanger a été autorisé à prendre ses congés de telle date à telle date par dérogation n° tant (je n'ai pas le numéro en tête) ; l'autre indique en gros, la date des congés.

Avis aux spécialistes du droit : c'est un canular ou un cauchemar?

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

5 commentaires

Blogger Dilbert a écrit...
Le boulanger est dans l'illégalité ! Il a oublié d'afficher son autorisation préfectorale d'aller pisser entre 4h et 6h du matin quand il est dans le pétrin...
à 7:33 AM
 
Blogger RonnieHayek a écrit...
A quand l'autorisation quand la boulangère étalera ses miches à la vitrine?
à 9:44 AM
 
Blogger jabial a écrit...
Non mais sans déconner, quelqu'un peut vérifier si c'est bien vrai ou si mon boulanger fait une grosse blague, là?
à 9:45 AM
 
Blogger RonnieHayek a écrit...
N'est-ce pas par dérision que le boulanger a affiché cela ? Vu que l'autorité préfectorale décide de délivrer ou non des dérogations aux commerçants pour leurs heures de travail, c'était peut-être une manière de dire: "Y en marre !"

http://www.strasbourg.cci.fr/juridique/notes/pdf/guide_pratique_droit_local.pdf
à 10:37 AM
 
Blogger Promethee a écrit...
Pas mal comme commentaire...Pas mal...

Au fait, Movida est cliniquement mort, son auteur a déménagé pour diverses raisons sur la plateforme blogger: http://promethee.blogspot.com (merci de faire un update dans les links). Auriez-vous un banner ?
à 2:38 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil