23.7.04

Animal (Wel)farm

Le saviez-vous? Le gouvernement belge comprend un ministre en charge du bien-être animal. Cette excellence, également détenteur du portefeuille de la Santé (financée en détroussant celui des contribuables), Rudy Demotte, a pris une grave décision: l'interdiction faite aux cirques de posséder des animaux sauvages. L'argument de Demotte repose notamment sur le constat que de moins en moins de troupes emploient des animaux sauvages. Mais, alors, pourquoi cet arrêté? Remarquons qu'il y est précisé que très peu de cirques belges sont en fait concernés, puisque rares sont ceux qui  sont propriétaires d'animaux sauvages. 

Ne s'agit-il pas, en ce cas, d'une mesure protectionniste destinée à satisfaire les éventuels forains locaux, "menacés" par la concurrence étrangère (évidemment, féroce comme un tigre) ? La question vaut en tout cas d'être posée.

A noter aussi qu'un recensement sera réalisé pour éviter l'euthanasie des pôv' bêtes. Généralement, il est vrai que les hommes de l'Etat préfèrent celle des "rentiers", comme le recommandait ce bon vieux Keynes... 


links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger Constantin a écrit...
Resultat previsible des courses, les cirques internationaux (ceux qui ont la meilleure reputation) eviteront desormais notre pays. Nos saltimbanques belgesm proteges par cette absurde reglement, nous montreront des dompteurs de "blanc-bleu" ou de "Coucous de Malines". Merveilleux !
à 7:18 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil