22.7.04

Racisme ordinaire - 8

Mon beauf togolais quitte la région lilloise pour travailler en région parisienne.

Et là, quelle n'est pas sa surprise : il peut embaucher qui il veut, noir, maghrébin, vert, rouge, jaune. Seule condition : le travail doit être fait.

Autre étonnement : il y a plein de blacks et de beurs en costard, partout.

Quel étonnement de voir l'intégration à ce niveau en région parisienne.

La région lilloise a encore bien du retard à ce niveau. Quand on sait tout ce qu'il reste encore à faire en région parisienne !

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

4 commentaires

Blogger Faré a écrit...
Je suis allé à la campagne, y avait plein de ploucs tout bouseux. Puis je suis allé à La Défense, et j'ai vu des tas de gens en costards. Vraiment, la campagne a des progrès à faire dans la façon dont elle traite les français. La campagne, raciste anti-française?

Avec ton obsession de voir du racisme partout, tu ne t'es peut-être pas rendu compte qu'il y a une auto-sélection. Ceux, blancs ou noirs, qui ont l'ambition et la capacité de travail pour réussir se trouvent concentrés là où il y a plus d'opportunités pour réussir. Ceux qui se contentent de se laisser vivre comme ils sont croupissent là où ils sont.
à 2:08 PM
 
Blogger melodius a écrit...
J'avoue ne pas tout à fait comprendre le raisonnement, ni de l'un, ni de l'autre.
à 2:43 PM
 
Blogger Dilbert a écrit...
Moi je comprends le raisonnement et de l'un et de l'autre, et aucun n'a complètement tort ! Il peut y avoir une question de mentalité (pour Lille je ne sais pas, mais d'autres villes de province sont assez "fermées", bien que riches et actives), et aussi le phénomène d'auto-sélection décrit par Faré, surtout à Paris. Et si on regarde de plus près, le taux d'intégration (terme affreux) est très variable également d'une entreprise à l'autre (comparer par exemple la banque et le BTP !).

Moi c'est les rouges que je ne peux pas supporter... Et les verts qui sont rouges à l'intérieur.
à 4:52 PM
 
Blogger Octavius a écrit...
Mon beau frère recent beaucoup moins de "regards négatifs" en région parisienne qu'en province. Ce n'est pas le costard qui fait l'homme, mais je reviens à une remarque qui lui a été faite en région lilloise et qui résume tout : "tu es un noir honnête, tu t'en es sorti"

Ici, la couleur de peau est beaucoup moins importante que là bas. C'est un fait.

Ayant travaillé dans les deux villes, je peux confirmer que les valeurs ne sont pas les mêmes ; en région parisienne j'ai plus souvent l'occasion de travailler avec des personnes de toutes origines, dans des postes similaires au mien. En région lilloise, les noirs que je croisais quittaient les bureaux le matin après avoir fini le ménage.
à 7:10 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil