8.7.04

Chroniques parisiennes - 1

Comme beaucoup de monde, je suis un de ces usagers anonymes des transports publics parisiens. Habitant en banlieue, j'ai la chance de dépendre de la SNCF et de la RATP.
Alors, chaque jour, je goûte la joie d'utiliser ces outils de déplacement qui sont, pour nos élites, des modèles à suivre et des exemples face à ces répugnants transports en commun privés.
Voilà donc le propos de ce post (marqué du n° 1 car, comme je l'imagine, ce ne sera que le premier d'une longue série) Chaque fois que cet outil peinera à être ce modèle tant décrit et que j'en serai témoin, je témoignerai ici.
Alors, voilà, comme tous les matins en ce moment, j'arrive gare du Nord par le train de banlieue. Je tire d'ailleurs mon chapeau à la SNCF, parce que les trains, en cours de rénovation, sont plus confortables, proposent des zones "vélo" et ainsi de suite.
Je me dirige donc vers la ligne 4, descend grâce à l'escalator et passe le tourniquet après avoir présenté mon badge. Je passe dire un petit bonjour au marchand de journaux qui fait face à ces tourniquets (un charmant noir, très sympathique) Et là, je me dirige vers "mon" métro. Pour accéder à cette ligne, il faut prendre un petit couloir qui passe en dessous. Ce couloir est accessible par escalier (pour descendre) et par escalator (pour remonter).
Alors, si vous voulez tester mon parcours, vous verrez que l'escalator est en panne depuis 1 semaine. Pour moi, ce n'est pas gênant (jeune, beau et sportif, je ne souffre pas de monter un escalier) Mais toute personne ayant des difficultés pour marcher sont à plaindre. De même, un escalator peut tomber en panne, mais il ne peut pas rester bloquer une semaine.

Et après, en prenant le métro, je me rends compte qu'il y fait plus de 30 degrés. Vivement la canicule.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

2 commentaires

Blogger Colonel Angus a écrit...
Le ministre de la santé ne t'a pas appris qu'utiliser les escaliers au lieu des escalators était bon pour la santé ? Ingrat !
à 4:42 PM
 
Blogger Octavius a écrit...
Oh ! tu sais, moi, le ministre de la santé...

Et puis, c'est exactement ce que je dis au petites vieilles qui font pas d'effort et mettent un temps fou à les monter, ces escaliers !
à 3:05 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil