9.7.04

Trop d'infirmières en France

Oh, je sens que je vais me faire bannir à tout jamais, avec un titre pareil.

Mais voilà, telle est la question : en France, y a t'il un manque ou trop d'infirmières ?

Tous les rapports publics vous répondent "il manque d'infirmières, il faut en former en engager, créer des postes, de nouveaux fonctionnaires"

Pourquoi vous dit-on cela ? Parce que les rapports étudient le parc de services existant et le manque d'infirmières dans chaque service.

Sachant que, techniquement, un service est composé d'un minimum de 6 infirmières de jour, le calcul est simple à réaliser.

Mais, quelques questions ne sont jamais posées :
- la pertinence des services : la France fourmille d'hôpitaux et de services redondants. Il est absolument indispensable de regrouper des services et de bénéficier d'économies d'échelles. Prenez Lille, avec un grand nombre d'hôpitaux (et de services redondants) dans un rayon de 20 km. Alors, pour estimer la difficulté bien française à réformer et optimiser la carte hospitalière française, renseignez-vous sur les noms des dirigeants de ces établissements (ne vous étonnez pas si il s'agit de votre maire !) On ne peut pas être juges et partie !!!

- la technologie disponible : aujourd'hui, une infirmière passe 80 % de son temps de travail en tâches administratives, la plupart du temps sur des dossiers papier. Cette durée pourrait diminuer de 70 à 80 % en utilisant des technologies appropriées. Ceci permettant de libérer du temps pour s'occuper réellement du patient.

- les tâches allouées aux infirmières et au personnel soignant : avant de recruter des infirmières, il serait nécessaire de redéfinir les responsabilités de chacun. Aujourd'hui, lorsqu'un patient doit changer de service, le médecin doit se charger de trouver un lit disponible dans un autre service voire un autre hôpital. Lorsqu'un patient décède, l'infirmière présente doit s'occuper de la convention obsèques (ce qui peut lui prendre la journée de travail pour un patient) Alors, pourquoi ne pas plutôt déléguer toutes ces tâches de secrétariat à des secrétaires ? Parce qu'on peut également demander au personnel soignant de gérer les RH, la comptabilité, faire le nettoyage...


Donc, avant d'embaucher de nouvelles infirmières, il faudrait
- redessiner la carte des hôpitaux
- acheter quelques ordinateurs
- embaucher quelques secrétaires

Le système de soin public serait beaucoup plus efficace, de meilleure qualité et beaucoup moins coûteux. Mais, évidemment, ces mesures rendrait l'Etat de moins en moins utile. Peut-être est-ce pour cela que ces réformes ne sont d'ailleurs pas appliquées !!!

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger Claire a écrit...
La meme chose pour les gendarmes, qu'ils embauchent des secrétaires...

;)
à 4:41 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil