17.8.04

J'suis féministe et j'suis conne

Pas loin de mon bureau se trouve un club de fitness appelé "Waou Club Med Gym" (le publicitaire qui a inventé ça...!) Sur les larges vitres de ce club, situé au rez-de-chaussée, ont été collés des films qui permettent, du moins je le suppose, aux malheureux qui peinent sur leurs engins de torture de regarder la rue sans que les badauds puissent eux-mêmes les apercevoir. Côté rue l'on ne voit en effet que d'immenses photos, hyper-lisses, de souriantes créatures en plein effort physique. La clientèle dudit club est formée principalement de femmes qui travaillent dans le quartier et qui ont les moyens de se payer l'inscription (assez chère paraît-il).

En passant devant cet établissement ce matin, mon oeil a été attiré par un autocollant collé sur la vitrine. Il est édité par la Fédération Anarchiste de Paris et y figure le slogan "Stop à la pub sexiste".

Alors là, je suis mystifié.

J'aurais pu comprendre (j'ai pas écrit "approuver" hein !) si ladite pub avait été un tout petit peu érotique (ce n'est hélas pas le cas), ou si elle avait montré une ménagère avec son aspirateur, enfin, un truc dans ce goût-la quoi ! Mais en quoi des photos de femmes souriantes, décemment habillées (on voit juste leurs genoux et leurs coudes) se livrant à une activité sportive serait-elle "sexiste", au nom du ciel ?

L'image de la femme est-elle ipso facto "sexiste" ? L'existence de la femme est-elle "sexiste" ? La femme fémino-correcte doit elle se vêtir de bourkas afghanes et renoncer au sport ? Quelqu'un peut-il m'informer au sujet de la doctrine que professent aujourd'hui ces tarés ?

Décidémént, les soi-disant "anars" (j'imagine plutôt des viragos lesbiennes à moustaches en plein bad trip hormonal - ce doit être une expression de mon machisme congénital !) ont complètement perdu les pédales. Ou alors s'agirait-il plus simplement d'une excuse pour vandaliser un établissement fréquenté par des femmes qui partipent au processus d'exploitation capitaliste ? Nooooooon, ils ne feraient pas ça... si ?

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

2 commentaires

Blogger Constantin a écrit...
A entendre les féministes de tout poil (ha ha ha), on peut effectivement se demander si les rues de Khaboul sont le modèle qu'elles désirent.

Mais la contradiction est plus profonde. Elles voudraient les rues de Khaboul sans l'oppression machiste du type "la femme à la maison". Elles voudraient qu'on désire uniquement les femmes quand celles-ci le souhaitent, c'est-à-dire faire de l'homme un objet sexuel propre à assouvir leurs désirs mais sans avoir les siens propres, une sorte de vibromasseur "bio" quoi. Bref, ce qu'elles recherchent n'est pas l'égalité des sexes mais simplement leur tout d'opprimer les hommes. Vous avouerez qu'il y a plus intelligent comme façon d'envisager les relations hommes-femmes.
à 2:12 PM
 
Blogger jabial a écrit...
Ce serait plutôt "je suis fasciste et je suis con(ne)".

A moins d'un hasard extraordinaire, je sais d'où viennent ce genre d'autocollants. Ce sont des fachos et pas des féministes. Dans la même catégorie (même format, même type de caractères, etc...) on peut trouver "Y'en a marre du porno" mais aussi "STOP l'immigration invasion".

Ceci dit, par rapport à l'autre post, il est vrai que la réaction de la (féministe ou provocateur désirant nous en faire penser du mal?) est excessive par rapport au titre de ton post, qui, pour être inutilement provocateur, ce qui est un sport que je ne suis pas dernier à pratiquer, n'a rien d'un blasphème passible du bûcher.
à 6:56 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil