17.8.04

L'insoutenable légèreté de l'être

L'excellent Thierry de Bruxelles ma ville nous croque le "Wunderkind" bruxellois du SP.a (parti socialiste flamand), l'insoutenable Pascal Smet.

Ce personnage catapulté du pays de Waes à Bruxelles, dans une vie antérieure Commissaire Général aux Réfugiés et aux Apatrides (traduction à l'attention des non-Belges: superflic chargé de virer un max de métèques) est parvenu à indisposer à peu près tout le monde grâce à une arrogance peu commune s'appuyant sur des propositions dignes d'une discussion de comptoir. Son slogan de campagne, "Bruxelles manque d'ambition", venant d'un type à peine débarqué de sa cambrousse natale dans une ville "un peu" complexe, indique bien quel est l'état d'esprit du sieur Smet.

Le contribuable bruxellois peut donc au moins se raccrocher à l'espoir (ténu) qu'il sera très rapidement victime d'un de ces lourdages ninja dont le monde politique possède le secret.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger Constantin a écrit...
Je lis qu'en plus il veut construire une piscine à ciel ouvert à Bruxelles ? Ce type est complètement fou !! Comme d'habitude, je vais pouvoir ricaner et expliquer à mes interlocuteurs interloqués que ce genre de conneries leur apprendra à voter socialiste, mais le problème c'est que je fais aussi partie de ceux qui paient l'addition. Pauvre Belgique !

Réflexion faite, quand Aristophane Triboulet parlait de rattacher Bruxelles au Nevada, je me demande s'il n'avait pas raison.
à 7:07 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil