31.8.05

Goodfellas

Qui, demain, sera le Paul Cicero des smarties, le Henry Hill des canettes de Pepsi Cola? Verra-t-on demain naître des trafics de bonbecs et de sucreries dans les lycées, comme on voit actuellement des trafics sur tous les produits interdits et/ou surtaxés, tels que les cigarettes ou les stupéfiants?
Ecole: distributeurs automatiques bannis

Plus un seul distributeur de boissons et de nourriture ne figure dans les collèges et lycées en cette rentrée

Conformément à la loi du 9 août 2004 sur la politique de santé publique, qui prévoyait le retrait de tous ces distributeurs dans les établissements scolaires à compter de la rentrée 2005, l'Education nationale a confirmé qu'ils avaient tous été retirés.

Il existait des distributeurs dans 20% des collèges et 50% des lycées.

Les collégiens et lycéens pouvaient y acheter des boissons et des friandises sucrées, ainsi que de l'eau et plus rarement des fruits.

La loi et son application sont destinées à prévenir l'obésité juvénile, qui a augmenté de 17% en vingt ans en France.
L'article se termine par un élément important:
Le surpoids touche près de 20% des enfants, selon une récente étude conjointe de l'Education et de la Santé auprès des 10-11 ans.

Toutefois, les différences sociales sont grandes: 27,2% d'enfants d'ouvriers en surpoids (7,3% d'obèses) mais seulement 12,8%(1,3% d'obèses) chez les cadres.
Ce sont apparemment ceux qui sont les moins susceptibles d'avoir de l'argent de poche (et donc les moins susceptibles de le dépenser dans ces distributeurs), les enfants d'ouvriers, qui sont en réalité les plus touchés par l'obésité.

Peut-être que demain, les boulangeries et vendeurs de bonbecs auront une Licence IV, ou quelquechose dans le style, comme les débits de tabac et de boissons.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

10 commentaires

Blogger RonnieHayek a écrit...
Toujours à l'affût des idées les plus oiseuses et socialistes, le MR, en la personne de son chef de groupe au Sénat, va déposer une proposition de loi dans le même style:

http://www.mr.be/News/30-08-05_Defraigne-dieteticien-centre-PMS.php
à 1:25 PM
 
Blogger Chitah a écrit...
Excellent, le MR semble à la pointe du combat pour les libertés, à n'en pas douter, et surtout, s'occupe de problématiques tout à fait importantes....
à 2:08 PM
 
Blogger Turuk a écrit...
Il me semble que l'interdiction est déjà en vigueur en Belgique non? Depuis septembre 2004 puis finalement janvier 2005. Ou n'est-ce qu'à Bruxelles et pour le primaire? Difficile de trouver l'info exacte...

Les distributeurs bannis des maternelles de Bruxelles

(maternelles? :-) )
à 2:30 PM
 
Blogger Chitah a écrit...
Enorme, le coup des maternelles....
à 3:27 PM
 
Blogger Turuk a écrit...
Dans le lien que j'ai posté ci-dessus, il y a un passage qui vaut le détour: dans l'article intitulé "Distributeurs non admis", il est mentionné que:

(...) dans les cartables, la règle, c'est la cannette hyper-calorique de 33 cl, équivalente à 7 à 8 morceaux de sucre.

Il est sans doute fréquent que les parents qui 'admettent'" que leur enfant boive une boisson sucrée tous les jours ne leur donnent pas une pièce à cet effet mais fournissent directement la cannette avec le pique-nique. La suppression des distributeurs va surtout emmerder (pardon) tous les 'consommateurs occasionnels'.

Bref, la mesure ne changera sans doute pas grand-chose.. Il faudrait plutôt donner des cours obligatoires aux parents...
à 5:01 PM
 
Blogger jabial a écrit...
Ouiiii Turuk, et à la fin, un examen.
Et si tu le foires, tu a pas le droit d'être parent.

Je propose une solution alternative - qu'on exécute sommairement toute personne prise avec une boisson sucrée.

Et qu'on fasse porter aux obèses un hamburger jaune en sautoir.

Réveille-toi, on est censés être libéraux.
à 6:18 PM
 
Blogger Turuk a écrit...
Réveille-toi Jabial, on est censés avoir de l'humour!
à 6:39 PM
 
Blogger Turuk a écrit...
J'étais ironique quoi! (au cas où c'était pas clair).

Mais mon ironie m'est venue après avoir lu ceci il y a quelques jours: la mise en place de cours pour les candidats à l'adoption:

S'il habite en Communauté française, il suivra une formation de 20 heures et participera à des séances de sensibilisation collectives et individuelles. Cela débouchera sur une attestation à déposer devant le tribunal de la jeunesse, avec la requête d'adoption d'un enfant proposé par la Communauté ou un organisme agréé. Après enquête sociale ordonnée par le parquet, la décision sera rendue.
à 6:44 PM
 
Blogger Turuk a écrit...
De Nouvelles Règles pour l'Adoption
à 6:46 PM
 
Blogger n°3 a écrit...
Oui, il faudrait instituer un permis de parent.
Et aussi, pour revenir au sujet, un permis de manger hors de chez soi : c'est dingue tous ces irresponsables qui vont au MacDo ou dans ces sandwicheries dégeux !
Ah, moi aussi je rêve d'un monde meilleur, d'un monde plus beau où les gens arrêteraient de faire n'importe quoi, de n'en faire qu'à leur tête, DE FAIRE CE QU'ILS VEULENT !
à 1:22 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil