1.3.06

Du salaire minimum au salaire maximum

Les économistes sérieux disent depuis toujours qu'augmenter le salaire minimum, c'est augmenter le nombre de gens au salaire minimum, voici les dernières statistiques de la DARES :
"La hausse du Smic et des garanties mensuelles de rémunération (GMR) a concerné 2,54 millions de salariés au 1er juillet 2005, soit 16,8 % des effectifs des entreprises non agricoles et hors intérim". Tel est le constat d’une étude publiée par la Dares, la direction statistique du ministère de l'Emploi et repris aujourd’hui par Les Echos. "C'est le plus haut niveau historique depuis vingt ans", note la Dares. En 2004, les salariés concernés par la hausse du 1er juillet représentaient en effet 15,6 % des effectifs. Une forte progression qui résulte pour une grande partie de l’augmentation de la rémunération horaire, "provoquant un écrasement de la hiérarchie salariale", explique Les Echos. Les salariés, payés au Smic, sont par ailleurs beaucoup plus présents dans les entreprises de moins de 10 salariés : "34% d'entre eux ont bénéficié de la revalorisation du 1er juillet, contre 7,8% dans les entreprises de plus de 500 salariés". Enfin, 40% d’entre eux sont salariés dans les services aux particuliers et ou employés à temps partiel (36,9%).

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger anonyme a écrit...
et ?
à 1:50 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil