14.6.04

Démocratique EDF

Le fasciste Devedjan - membre de l'UMP - a osé insulter les syndicats démocrates de EDF. "Votre action est anti-démocrate" a t'il insulté les défenseurs des acquis sociaux.

Pour convaincre le peuple du contraire, les syndicats démocrates ont coupé le courant (trois fils) à ce censeur de Devedjan.

Grâce à l'action démocratique et respectueuse de la liberté d'expression de chacun (chacun se bornant évidemment aux syndicalistes et politicien en accord avec leurs positions politiques), nos syndicalistes amis ont fait taire cet ennemi de la libre expression.

Messieurs les censeurs, bonsoir.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

14 commentaires

Blogger Dilbert a écrit...
La démocratie, au moins en France, c'est la loi de celui qui tape le plus fort ou qui gueule le plus fort ("Touche pas à mes avantages acquis").

"Y a que ça pour se faire entendre", qu'ils disent tous ces "démocrates"...
à 8:56 PM
 
Blogger Octavius a écrit...
Mais tais-toi donc, Dilbert, si tu ne veux pas t'éclairer à la bougie la semaine prochaine...
à 9:23 PM
 
Anonymous Anonyme a écrit...
Vous êtes chaleureusement invités sur:

www.babtoo.com

Salut. :)
à 9:58 PM
 
Blogger Dilbert a écrit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
à 7:17 AM
 
Blogger Dilbert a écrit...
J'ai entendu tout à l'heure sur la radio gouvernementale (France Inter) les "explications" d'une syndicaliste à l'accent chantant. Je résume : EDF risque d'être remplacée par des "sociétés anonymes", ce ne sera plus l'EDF que les gens connaissent. Avec les "sociétés anonymes", les gens n'auront plus le choix, tandis qu'avec le service public les gens ont le choix (???).

L'expression "sociétés anonymes" est revenue plusieurs fois dans sa bouche, comme si c'était la pire des abjections. Je doute qu'elle sache exactement ce que c'est une "société anonyme" (sans doute une société qui envoie des lettres anonymes pour racketter ses clients ?).
à 7:19 AM
 
Blogger Nicolas Lobin a écrit...
Vous voulez mon avis ? Il faut privatiser EDF maintenant, parce que tout va bien, ses comptes se portent plutôt pas mal, et la privatisation si elle est totale sera réussie.
à 6:51 PM
 
Blogger Dilbert a écrit...
>Il faut privatiser EDF maintenant

Mais qui en voudra ? Qui voudra reconduire les avantages extravagants accordés au personnel ?
à 7:45 PM
 
Blogger Nicolas Lobin a écrit...
Lorsqu'ils ne dépendront plus de l'Etat, cela nous fera des économies non négligeables, de toute façon, c'est soit ça soit on réduit fortement leurs privilèges...
Il n'est pas normal qu'en France au XXIème siècle trois jeunes sur quatres préfèrent l'Etat à l'entreprise. Réduisons fortement les avantages du public, supprimons les impôts et les réglementations, et vous verrez, les jeunes vont vite monter leur boîte.
à 8:15 PM
 
Blogger SerialKiller a écrit...
En espérant que les "militants" syndicaux EDF et GDF n'ayent pas l'idée d'utiliser les méthodes des "militants" d'Al Qaeda.

http://fr.news.yahoo.com/040614/5/3w0p2.html
http://fr.news.yahoo.com/040613/85/3vtgm.html

Qu'elle est belle notre novlague franchouille.
Elle nous aide à tenir le coup après la disparition du Soviétic liquidé par cet infame cow-boy inculte de Reagan !

http://es.news.yahoo.com/040613/159/3h0pj.html ne connaissent pas encore la novlengua mais ça ne va pas tarder.
à 8:44 PM
 
Blogger Nicolas Lobin a écrit...
Cow boy peut-être inculte mais certainement plus intelligent que les socialistes menés tambour battant par FM.
à 9:34 PM
 
Blogger SerialKiller a écrit...
Cégéscisme (Encyclopédie Larousse Edition 2021) : Le terme de Cégésci s’applique pour la première fois en Italie à propos du soulèvement des nantis syndicalistes de EDF qui, en 2004, forment des « bases terroristes» de grévistes révoltés contre les conditions inhumaines de leur passivité dans le service public laissée pratiquement à l’abandon par le gouvernement de France. Ce mouvement rencontre de nombreuses sympathies dans toutes les classes de nantis et d'assistés de profession et contribue au développement de l’idéologie socialiste, qui ne cessera de progresser, spécialement dans la fonction publique, durant les 10 années séparant cet épisode révolutionnaire de la troisième guerre mondiale.

Le fascisme n'est rien d'autre que d'imposer une dictature sous l'emblême de la revendication et du droit de grève.
La CGT l'a compris tout de suite.
Aujourd'hui, les conditions inhumaines sont du côté des plus de 85% qui doivent cravacher pour payer les condition représentants plus de 85% de la part du "gateau" de ceux qui représentent moins de 15%.
à 10:57 PM
 
Blogger Nicolas Lobin a écrit...
En fait avec la chute électorale du PC ils ont tous rejoint les syndicats, même si ceux-ci ne représentent rien, et se permettent de bloquer notre pays.
à 6:35 PM
 
Blogger Dilbert a écrit...
Bon article de C Vincent sur la privatisation d'EDF :

http://perso.club-internet.fr/cvincent/articles/cl20040616.htm
à 7:38 PM
 
Blogger Carolus a écrit...
Cet article de C Vincent qui est une version actualisée d'un article plus ancien analyse bien les choses.
La CGT n'a pas tort de dire qu'en cas de privatisation le prix de l'éléctricité augmenterait, car les déficits et les dettes seraient payés par les clients et non plus par les contribuables.
Mais il n'augmenterait que pour les clients qui ne seraient pas partis chez la concurrence.

On serait dans le même type de scenario que le téléphone et l'accès internet, et je ne suis plus chez FT ni pour l'un ni pour l'autre et mon portefeuille est beaucoup plus heureux qu'avant !
à 6:06 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil