11.2.06

Encore un peu de bolchoMRdisme ?

Les Abbott & Costello du "libéralisme social" dont il fut question hier sur CPS ont encore fait plus fort qu'on ne pouvait l'imaginer pour défendre leur proposition socialiste de fonds éthiques rendus obligatoires. A la question de savoir s'ils devaient encore être considérés comme des libéraux (s'ils le furent jamais...), Gosuin a répondu, selon "La Libre":

(...) Nous prônons évidemment une gestion libérale. D'ailleurs les socialistes eux-mêmes la pratiquent régulièrement. (Francorchamps, la Carolo et autres frasques de sybarites irresponsables ne sont que d'aimables plaisanteries, bien entendu)

Et Miller (l'auteur de l'immortel programme de la fédération PRL-FDF-MCC de 1999) d'ajouter: "Même Elio est un libéral déguisé !" (aux lecteurs français: "Elio" n'est autre que le président du PS - on voit au passage combien ce petit monde est à tu et à toi...)

Une chose est certaine: R. Miller - dont le passé trotskiste est connu et dont l'admiration pour Marx ne s'est jamais démentie (il se vantait naguère de posséder un buste du philosophe communiste dans son bureau...) - est bel et bien un bolcho repeint en "libéral de gauche", tandis que Gosuin joue l'idiot utile du DiRupisme délétère. Après tout, les élections approchent à grands pas. C'est ce que l'on appelle "le sens du long terme en vue du Bien public"...

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger RonnieHayek a écrit...
... Et j'ai oublié de préciser que Miller participe comme échevin (surnuméraire) des Finances à la majorité communale PS-MR de Mons, le fief du "libéral déguisé" Elio. Ceci explique aussi sans doute cela.
à 4:42 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil