3.2.06

Liberté de la presse

Ce jour-là, Samir Hadi, habitant de la bande de Gaza était mal réveillé. Il faut dire qu'il avaient entendu les bombardements retentir toute la nuit, alors il n'avait pas beaucoup dormi. Comme tous les matins, devant sa table de petit déjeuner, il trouva son journal norvégien, et lorsqu'il l'ouvrit il fut scandalisé.

Vous pensez que cette histoire est vraie? Non? Moi non plus. Il faut dire que je ne lis pas de journaux norvégiens. Mon voisin ne lit pas de journaux norvégiens. Alors, croire qu'on en lit dans la bande de Gaza! Mais alors, qu'est-ce qui a rendu fous de rage une quantité impressionnante de personnes qui ont défilé, ont menacé d'attaquer l'ambassade de l'Union Européenne, ont déclaré vouloir kidnapper des ressortissants de celle-ci?

Il a bien fallu qu'ils voient des carricatures - mais ce qui est certain, c'est qu'ils ne les ont pas vues dans les journaux norvégiens. En fait, il est fort probable qu'on leur a montré des carricatures qui ne sont jamais parues:
http://www.jp.dk/meninger/ncartikel:aid=3527646

Devant ce déchaînement de violence, je ne peux que vous recommander de signer la pétition de soutien qu'on peut trouver ici:
http://www.petitiononline.com/danmark/

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger h16 a écrit...
(je vois que je ne suis pas le seul à trouver louche des mouvements de protestations, 4 mois après publication, dans des pays éloignés de la source du journal)
à 5:57 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil