26.9.06

Campagne musclée à Auderghem

La campagne électorale du bourgmestre à vie d'Auderghem semble particulièrement "musclée" :

Plusieurs commerçants d'Auderghem qui avaient eu la mauvaise idée d'apposer sur leur vitrine des affiches MR-Lib ont ainsi reçu la semaine dernière une visite d'un genre un peu particulier. Un individu s'est présenté dans leur boutique et leur a fait comprendre qu'ils pouvaient s'attendre à des mesures de rétorsion de la part de l'administration s'ils ne retiraient pas immédiatement les affiches litigieuses pour les remplacer par des affiches représentant le bourgmestre. Des militants socialistes occupant des logements sociaux ont quant à eux reçu un visiteur qui leur a vivement conseillé de remplacer ces horribles affiches socialistes qui ornaient leurs fenêtre par de jolis portraits de l'échevin Defosset. Par ailleurs, impossible de trouver une fenêtre de l'immeuble de logements sociaux de la rue du Vieux Moulin qui n'arbore une affiche vantant les mérites de la Liste du Bourgmestre.

Un vent favorable nous a d'autre part rapporté que deux remorques publicitaires, l'une du PS, l'autre de la liste MR Lib, qui sont stationnées à divers endroits d'Auderghem depuis la semaine dernière se sont vues infliger chaque jour de la semaine une amende de 250€ au prétexte qu'elles enfreignent le règlement communal sur l'affichage électoral. Renseignements pris, le règlement en question ne traite que de l'affichage dans la commune, pas des véhicules, remorques ou autres moyens de publicité. Mais l'attitude adoptée par la police locale semble être : "si ce n'est pas explicitement autorisé, c'est forcément interdit". La rédaction de Chacun pour Soi conseille aux malheureux verbalisés de prendre pour avocat la tendre moitié de Mr Gosuin, laquelle, vu qu'elle est le conseil attitré de toutes les ASBL paracommunales d'Auderghem, pourra sans nul doute utiliser sa grande expérience de la gestion communale pour aboutir à une transaction.

Charleroi-en-Woluwe attend les élections dans le calme.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

2 commentaires

Blogger Suffrage Universel a écrit...
Arrêté royal du 1er décembre 1975 portant
RÈGLEMENT GÉNÉRAL SUR LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE ET DE L’USAGE DE LA VOIE PUBLIQUE (M.B. du 9-12-1975)
article 27.5.1. Il est interdit de mettre en stationnement plus de vingt-quatre heures consécutives sur la voie publique des véhicules à moteur hors d’état de circuler et des remorques.
article 27.5.3. Il est interdit de mettre en stationnement sur la voie publique pendant plus de trois heures consécutives des véhicules publicitaires.
à 12:39 AM
 
Blogger melodius a écrit...
Sauf que la publicité est définie par l'article 22 de la Loi sur les pratiques du commerce comme "ayant pour but direct ou indirect de promouvoir la vente de produits ou de services"...
à 5:29 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil