11.10.04

Prix Nobel d'Economie 2004

Ca y est, la noble institution royale vient d'attribuer le nouveau prix Nobel d'économie.

Je ne saurais trop conseiller la lecture de ces oeuvres à nos chers politiciens. En substance, ces économistes indiquent que des mesures d'économie politique peuvent donner l'inverse de ce pour quoi elles sont prises. Notamment en raison de la qualité de l'organisation qui a pris ces mesures. Bref, un peu comme les anticipations rationnelles appliquées ici à la politique économique et monétaire.

Prenez un exemple : un président de la république fait une promesse (par exemple, on va réformer le pays et le libéraliser) Si les acteurs du pays anticipent la lâcheté des institutions politiques, les syndicats vont dans la rue et les réformes sont remises aux calendes grèques. Enfin, je ne sais pas si un tel pays existe, c'est un cas d'école...

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil