29.9.04

Enrichissement des masses

Il est bien connu que l'objet de la société est de permettre de sortir de la misère et de permettre à tous de s'enrichir.
Pour ce faire, quelques types de politiques ont été mis en place : formation, libre entreprise, sécurité sociale...

La méthode française est particulière : mettre en place un impôt stupide appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune. Ceux qui le payent sont riches, donc plus il y a d'assujettis à cet impôt, et plus la population est riche. Et après, il suffit de ne plus modifier son barème de calcul (depuis 1997 par exemple) pour voir mécaniquement ce nombre d'assujettis augmenter. Avec l'augmentation du prix de l'immobilier, gageons que ce nombre explosera les prochaines années.

Comme disais Jean Yanne dans Liberté, Egalité, Choucroute : "partageons les richesses des Marquis, comme ça, quand les marquis aussi seront pauvres, au moins il n'y aura plus de jaloux"

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

3 commentaires

Blogger arnaud.divers a écrit...
Si ceux qui pensent que les Marquis sont encore riches. Ceux qui préfèrent claquer leur fric au jour le jour plutôt que d'economiser, ceux qui ...
à 2:10 PM
 
Blogger Serge_XXI a écrit...
Octavius,

La réalité est encore différente...
En réalité, on enrichi juste personne... que du contraire... car frappé par un impôt aussi injuste que disproportionné, le "riche" ne voit pas d'autre solution que jouer à l'ingénieur fiscal.

Et ... il évacue son argent vers d'autres cieux. Cet argent qui aurait pu être dépensé en investissement, en création de richesse va dès lors bénéficier à d'autre pays.

Et l'Etat en reste au même point, à vouloir créer de la richesse pour tous à moindre effort, il ne peut que parvenir à appauvrir le pays sur le long terme!

Encore une fois, l'Etat loupe le coche, il ne crée rien, assiste tout le monde au lieu de cibler sur la création d'entreprise et d'emploi...
à 2:10 PM
 
Blogger Turuk a écrit...
Voir à ce sujet l'inefficacité répétée des mesures visant à taxer les grosses fortunes aux US:

History is full of amazing examples, like the first income tax in the United States, in 1916, when the top bracket was 7%; a few years later the top bracket was raised to 77%, or eleven times higher, yet the 77% rate did not produce eleven times as much revenue, in fact it shocked the Treasury by producing almost the same revenue as the 7% rate did. At the 7% top bracket, about 1300 returns were filed; with the 77% top bracket, only about 250 returns were filed. Where did all the top bracket taxpayers go? The rich simply rearranged their affairs to avoid the 77% tax rate.http://www.lewrockwell.com/orig2/adams5.html

Selon l'article, quoiqu'en dise les politiciens, la vache à lait est et restera la classe moyenne, et les mesures taxatoires sur les haut revenus n'ont qu'un objectif: récolter des voix.
à 3:20 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil