17.5.05

Créativité fiscale

La Fast Food Tax, en projet dans la ville de Detroit, USA (nous en parlons sur le forum de la communauté libérale francophone, est censée rapporter à terme plusieurs millions de dollars aux villes américaines, elle aura a priori un taux de 2%, qui s'ajoute aux 6% déjà collectés sur les restaurants américains.

En France, gageons que nous en entendrons parler, les justifications sont connues d'avance, que ce soit la lutte contre l'obésité qu'il faut bien financer, ou bien on entendra parler des conditions de travail dans les fast-foods qu'il faudra contrôler, bref les prétextes sont déjà connus.

Les villes de Montgomery et de Baltimore, toujours aux USA, envisagent une taxe sur les communications sans fil, bien que celles-ci soient d'ores et déjà déjà taxées.

Deux enseignements:
  1. Comme tout ce que l'on voit aux USA apparaît quelques mois ou quelques années plus tard en France et en Europe.
  2. Plus il y a des échelons étatiques, plus les citoyens ont de chance de se faire taxer la même chose plusieurs fois. Quid du nouveau super-Etat européen en préparation? Plus de taxes, assurément, sur les carburants, sur les chips, sur les chaussettes, etc...
Les paris sont ouverts, quelle ville française ou belge, par exemple, proposera une telle mesure fiscale?

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger Nicolas Lobin a écrit...
Fort heureusement, le super Etat européen n'existe pas encore... Le refus français, suivi probablement d'un refus polonais, hollandais et anglais, nous laissera du temps.
à 7:49 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil