13.5.06

Forts avec les faibles et faibles avec les forts

Cette mésaventure survenue à un militant de l'association ''Liberté chérie'' démontre deux choses :

1° D'abord, les hommes de l'Etat sont forts avec les faibles et faibles avec les forts - comme le relève Christophe en déplorant la démission scandaleuse des responsables publics quand il eût été nécessaire de débloquer les établissements scolaires et universitaires. La conception qu'ont nos maîtres des troubles de l'ordre public me paraît décidément ubuesque.

2° Ensuite, la privatisation de la police existe déjà... mais elle est mise au service des décideurs politiques- qui agissent évidemment en totale irresponsabilité et de manière hautement discrétionnaire - preuve que l'absolutisme se combine à merveille avec la démocratie. L'affaire Clearstream en témoigne aussi, et de manière encore plus inquiétante puisque ce sont les services secrets qui sont mouillés. Loin de moi l'intention de médire ! Je sais pertinemment bien qu'ils sont un excellent instrument pour aider les gouvernants à se mettre à l'écoute du peuple, et pas qu'en Europe !

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil