4.6.06

Lamassoure versus The Rest of The World

Jusqu'à il y a peu, personne ou presque ne savait qui est Alain Lamassoure et a priori tout le monde s'en foutait, le caractère laconique de sa description sur Wikipedia en témoigne.
Sa proposition de taxation des mails et autres échanges numériques, depuis, l'a propulsé dans la catégorie des stars quasi-mondiales, l'obligeant à quelques mises au point par-ci par-là.
Si je cherchais à m'interroger sur le fond de cettte histoire, je parlerai d'abord de son côté ridicule, sur la faisabilité technique d'une telle mesure et surtout son intérêt tant les idées fusent pour contourner une telle taxation.
Ou bien, je m'interrogerai sur la raison sous-jacente de cette proposition, qui est, conformément à la vieille technique politicienne, qu'il faut aller taper du pognon là où il y en a :
Chaque époque a besoin de son système fiscal. Au Moyen Age, on taxait le commerce du sel. Avec l'émergence de l'Etat providence, nous avons vu apparaître l'impôt sur le revenu. Le XXI e siècle s'annonce comme le siècle des échanges et de la communication. Il nous faut donc utiliser ce supplément de richesse pour créer des modes de financement les plus indolores possibles, c'est-à-dire qui n'aient pas d'impact négatif, ni sur l'emploi ni sur l'investissement.
Mais tout ça n'est finalement ni nouveau ni forcément intéressant. Deux choses m'ont intéressé dans cette affaire :
1 - La vitesse de réaction de la blogosphère à toute proposition politique débile est extrêmement élevée, voir notamment le graphique ci-dessous, qui compare le nombre de billets écrits sur Lamassoure et sur l'affaire Clearstream (qui a fait beaucoup de bruit dans la presse) dans les dernières semaines (données issues de Technorati). On s'aperçoit que ces centaines d'articles ont été écrits, et ce en très peu de temps.
2 - Le forum mis à disposition sur le site d'Alain Lamassoure nous permet de voir que les réactions des internautes sont plutôt importantes. Certains posts sont même écrits par des italiens, des anglais, etc... Pas une personne pour soutenir son idée. Au contraire, tous les arguments contre cette idée pleuvent sur la tête de ce pauvre Lamassoure. Et le mécontentement de dizaines si ce n'est de centaines de personnes, absolument stupéfaites de la bêtise de cette proposition s'exprime.
Un post a quand même réussi à me faire rire : son titre "Je suis d'accord avec vous" m'a intrigué, j'ai donc cliqué dessus pour lire cet avis pour le moins iconoclaste, et qui était en réalité : "Nan j'déconne".
Lamassoure a tout de même répondu une ou deux fois sur ce forum, mais a très vite lâché l'affaire.

Contester une idée sur internet plutôt que dans la rue, voilà une idée qui mériterait d'être creusée, même si cela risque de mettre quelques vendeurs de merguez sur la paille.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

2 commentaires

Blogger VeloDeus a écrit...
Comment faire entendre raison
à un Lama sourd ?
That is the question.
à 10:00 AM
 
Blogger Fabrice a écrit...
;))
à 10:18 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil