11.7.06

Le retour de la pastèque vengeresse

Climax attire notre attention sur la dernière galéjade de la reine des pastèques (vert dehors, rouge vif dedans) du roi de la boboïtude branchouille, j'ai nommé le très haïssable Henri Simons, le factotum du PS de Bruxelles-Ville. Ainsi donc, on ose encore en 2006 honorer les représentants d'une idéologie totalitaire qui a 100 millions de morts au compteur. C'est quoi le prochain projet, rebaptiser la Grand Place "Place Mao Zedong" ? Comme on le voit, le négationnisme communiste est plus vivant que jamais et ses grands-prêtres officient au sein-même de nos institutions.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger RonnieHayek a écrit...
Honte aux enflures qui voteront encore PS et Simons à BXL-Ville !

Le choix de cette artère n'est pas hasardeux, du reste : près de la place Rouppe, siège du syndicat socialiste. J'ai ouï-dire que le PS détiendrait un patrimoine immobilier important dans ce quartier.
à 11:48 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil