14.7.06

Sur le terrain...

.... à Nahariya, en Israël. Un reportage d'un envoyé du media Al Jazeera :
Just a few kilometres south of the Lebanese border, Nahariya was hit by 15 Katyusha rockets on Thursday, leaving one woman dead and dozens more injured.
Some of Nahariya's 57,000 residents have left their homes, heading south. The remainder have been advised to stay in underground shelters.
[..]
The injured 60-year-old friend, Danny, had just come out of the toilet, next to his shop, when the rocket struck.[..] He had his foot amputated at Nahariya's Western Galilee hospital, where patients have been moved to an underground ward, hastily equipped on Wednesday night.
The hospital received 121 injured people, mostly from Nahariya and nearby village Majdal Qrum.
The attack killed one woman, who was sitting on her fifth-floor balcony drinking coffee when the rocket struck her.
[..]
"I'm sad; it hurts," says Ilana Blitz Blau, a 58-year-old mother of three who has a scissors and knife shop opposite the coffee grinders where a rocket landed.
"My children were raised on Katyushas," she says. "I would prefer for our government to sit down and negotiate a solution. I hope in the end there will be someone to negotiate with."
Frapper des cafés, des bourgades comme Nahariya ne me semble pas correspondre à l'idée que je me fais des opérations militaires régulières, si tant est que cela puisse exister; je n'ai pas d'attente particulière envers l'Etat d'Israël, ni envers Hezbollah, ni envers quelque Etat que ce soit : les manifestatisons de ces entitès sont de toutes façon nuisible puisque non solicitées.

Fidèles à la tradition de leur principal soutien l'Etat iranien, Hezbollah ne parvient pas à poser ses fesses autour d'une table de négociation, comme le souligne ce micro-trottoir de Ilana Blitz Blau. D'ailleurs, il semble de plus en plus avéré que le soutien de l'Etat iranien correspond désormais à une fourniture de matériel spécifiquement conçu pour des frappes à distance à moyenne portée.
Depuis la sortie de l'Etat syrien du Liban, Hezbollah a été repris en main par l'Etat iranien, et spécifiquement par le guide suprême Ali Khamenei, et ce parti reste une carte très important pour l'Etat iranien, tant qu'il n'aura pas lui-même résolu ses petits soucis actuels concernant ses vélléités à développer des technologies nucléaires. Un jouet dans la main des mollahs pour poursuivre leur propre agenda, sur le dos des populations d'individus.

Les populations d'individus sont prisonnières des bastons entre:
  • l'Etat d'Israël qui cherche in fine à pousser l'Etat libanais à déployer sa propre armée au Liban sud et à reprendre le contrôle de son territoire, et qui est beaucoup trop sous l'influence de Tsahal, depuis sa création,
  • Hezbollah, proto Etat qui développe un agenda que bien peu de personnes comprennent,
  • l'Etat iranien qui a son propre agenda régional, lié a sa volonté de puissance absolument déclarée par tous les leaders de cet Etat depuis la révolution islamique de 1979,
  • Hamas, qui ne parvient toujours pas à transformer sa victoire électorale en un bienfait pour les palestiniens, mais le pourra-t-il un jour? Ce parti a pour le moment été extrêmement décevant en terme de réalisations concrètes.
Tous ces crimes et ces massacres, ces enlèvements, ces frappes, ces attaques, ces attentats, ces blocus, cesseront, non pas lorsque l'Etat d'Israël disparaîtra, ou quand l'Etat iranien disparaîtra, ou quand Hezbollah disparaîtra, mais lorsque TOUTES ces entités disparaîtront. Il n'y a pas lieu de condamner les attaques des uns plutôt que les attentats des autres : toutes ces saloperies doivent être condamnées, avec la plus grande vigueur. Le delta concernant les possibilités matérielles des uns ou des autres ne doit pas être une excuse, il est bien évident que, pour le moment et pour le moment seulement, l'Etat d'Israël dispose dans la région de la plus lourde et la plus cruelle force de frappe. Ce n'est pas, à mes yeux, un élément à prendre en compte puisque nul ne sait ce que ferait Hezbollah si ce groupe disposait des mêmes capacités militaires que Tsahal. Tous ces acteurs utilisent leurs capacités respectives au maximum, modulo leurs objectifs politico-diplomatiques.

Le problème fondamental vient de là : on ne peut pas résoudre un problème avec ceux qui l'ont créé, on ne pourra pas résoudre le problème au Proche-Orient sans remettre sur la table la question cruciale qui taraude tous les libéraux. Aucun Etat, aucun proto-Etat, ne peut décider à la place des individus, ce sont les individus iraniens, palestiens, israëliens, libanais, syriens, qui doivent décider chacuns pour eux-mêmes.

Je n'ai de sympathie particulière ni pour Hamas, ni pour Hezbollah, ni pour les Etats israëlien, syrien, iranien, américain, russe, français, ou je ne sais quel Etat encore. Je n'ai de sympathie que pour les individus, tués sous les bombes israëliennes, tués par les groupes terroristes tels que Hezbollah, assassinés, enlevés, estropiés, poussés à l'exil, ou tout simplement terrorisés. Je n'aurais qu'un message pour eux : faites le dos rond en attendant des jours meilleurs, protégez vos familles, qu'elles soient israëlienne, syrienne, iranienne, libanaise. Eveillez-vous aux valeurs libérales, travaillez à la limitation des pouvoirs des Etats ou des proto-Etats qui vous écrasent.
Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Dieu et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

3 commentaires

Blogger Faré a écrit...
Bravo pour ton billet! La solution est bien dans le désamorçage des mentalités national-étatistes de tous bords, et non pas dans la prise de position pour l'état-nation des gentils contre l'état-nation des méchants.

Et bravo aussi à al-Jazeera pour faire partager, même de façon partielle, le point de vue israëlien à ses auditeurs arabes.
à 2:14 AM
 
Blogger Sous-Commandant Marco a écrit...
Ce matin, le bomabrdement de Haïfa par le Hezbollah a fait une dizaine de victimes civiles innocentes.

J'exprime ici ma solidarité avec tous les Juifs d'Israël, injustement pris pour cibles par les terroristes du Hamas et du Hezbollah et pris en otage par les terroristes du gouvernement israélien.
à 11:41 AM
 
Blogger melodius a écrit...
La différence est que Hezbollah frappe principalement infrastructures militaires et des soldats (du moins jusqu'à l'attaque israélienne actuelle) tandis qu'Israël vise d'emblée des infrastructures civiles et met la pression sur l'état libanais en assassinant des civils. Aux dernières nouvelles, on en est à 200 morts du côté libanais, quasi tous civiles, tandis qu'il y en a une vingtaine du côté israélien, principalement des militaires.

De plus, les demandes d'Israël sont complètement irréalistes (et ils le savent) et ne servent qu'un seul but, en finir avec Hamas et le Hezbollah ainsi qu'avec les populations qui ont soutenu ces mouvements lors d'élections démocratiques. Il est par ailleurs évident que cette offensive a été longuement planifiée et que Tsahal n'attendait qu'un prétexte pour le mettre en oeuvre.
à 11:25 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil