7.8.04

Trop d'Etat nuit à votre intelligence

La lecture d'un article paru dans la Libre Belgique n'a pas manqué de me surprendre. Un avocat français de la région de Lille veut "sensibiliser l'Etat" à la problématique de la consommation d'alcool durant la grossesse. Selon lui, les femmes enceintes ne sont pas suffisamment informées. Il veut donc que l'Etat oblige les producteurs d'alcool (qu'il s'agisse de bière, de vin ou de pastis) à mentionner un avertissement sur chaque bouteille ou canette produite.

Passons sur l'absurdité patente qui consiste à prétendre ne pas être informé des conséquences de la consommation d'alcool par une femme enceinte sur le développement de l'embryon qu'elle porte. D'abord parce que c'est de notoriété publique. Ensuite parce que, si cela ne suffisait pas, il s'agit aussi d'un des premiers conseils prodigués par les médecins aux femmes enceintes. Enfin et surtout parce qu'une fois de plus on réclame à cor et à cris l'intervention de l'Etat pour régler un problème qui relève du comportement individuel. A nier ainsi la responsabilité de chacun de se comporter en individu libre et responsable de ses actes, nous finirons par réclamer que l'on mentionne sur les couteaux à éplucher les légumes que ça coupe, sur les escabeaux et les échelles qu'il faut être prudent quand on y monte sinon on risque d'en tomber, sur les radiateurs que c'est chaud quand ça fonctionne, et sur les tondeuses à gazon qu'il ne faut pas toucher la lame quand elle tourne encore.

Et pourtant, les journalistes de la RTBF qui relayaient l'information ce midi semblaient trouver que c'était une excellente initiative. Et de se demander si le ministre belge de la santé ne ferait pas bien d'en faire autant. Sommes-nous donc devenus des enfants pour que l'Etat, en bonne mère de famille, se mette à nous rappeler à coups de lois et de décrets que nous devons moucher notre nez et dire bonjour à la dame ?

Il me semble qu'il serait plus que temps de faire inscrire sur tous les bâtiments publics : "Trop d'Etat nuit à votre intelligence".

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

2 commentaires

Blogger Adolphos a écrit...
Il faut interdire la vente d'alcool aux femmes, voila tout.
à 1:58 PM
 
Blogger RonnieHayek a écrit...
L'exemple du radiateur me rappelle une remarque ironique de Madelin (prononcée au cours d'une interview parue dans un numéro de "Playboy")qui soulevait la montée de l'irresponsabilité combinée au succès de la pensée magique: "Bientôt, quand quelqu'un se brûlera contre un radiateur, on en viendra à dire que c'est cet objet qui est méchant."
à 10:21 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil