2.1.06

Le mal Français

Au cours d'un repas ces derniers jours, un convive a lancé qu'il était "anormal qu'en France, de nos jours, nous soyons dans notre situation et que les services publics soient aussi inaccessibles que dans notre ville. Déjà que pour poster un courrier, c'est pas facile, mais j'ai dû aller à l'hôpital et j'ai eu un mal fou à y aller".

A savoir que ce convive vit à 450 m. du bureau de poste et que dans un rayon de 4 km, il peut trouver trois hôpitaux publics (si, si, c'est vrai).

Moi, j'vous dits, ma brave dame, on devrait avoir un hôpital, un bureau de poste, un commissariat de police, une médiathèque, une salle de sport, une salle de théâtre subventionné, une caserne de pompiers, une université (etc, etc, etc...) au pied de chaque immeuble !

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

2 commentaires

Blogger Laure Allibert a écrit...
Et on devrait avoir aussi un contrôleur des impôts dans chaque foyer, pour vérifier que personne ne s'abstrait de son obligation citoyenne de financer tous ces merveilleux sévices publics...
à 6:28 PM
 
Blogger Harald a écrit...
Vous ne croyez pas si bien dire ma chère Laure. Lorsqu'il a été question d'entreprendre un léger lifting de l'administration fiscale en supprimant certaines trésoreries dans des trous où il ne restait que quelques dizaines d'âmes il y a eu une suite de jacqueries de cantons. Elus et contribuables défilant la main dans la main pour défendre la proximité du service public. Certains maires ayant été jusqu'à menacer de démissionner.

Ils ont fini par l'aimer leur cage dorée.
à 8:15 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil