3.6.04

Les néo-cons dans les cordes ?

Mauvais vent pour les va-t-en guerre.

L'hebdomadaire Time révèle que le Vice-Président américain Dick Cheney pourrait avoir attribué illégalement de très importants marchés "irakiens" à son ancien employeur, Halliburton.

Le FBI suspecte le poulain irakien des néo-cons, l'escroc Ahmad Chalabi, d'espionnage en faveur de l'Iran.

A l'instar de nombre d'autres officiers supérieurs américains qui n'hésitent plus à critiquer publiquement et vertement la politique des stratèges en chambre de la Maison Blanche, Anthony Zinni, ancien commandant des forces armées américaines au Moyen-Orient, déclare notamment ceci : in the lead-up to the Iraq war and its later conduct, I saw, at a minimum, true dereliction, negligence and irresponsibility; at worst, lying, incompetence and corruption.

Mais à part ça, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien !

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil