23.10.04

Forêt de Paimpont

Je reviens de vacances en Bretagne.

En forêt de Paimpont. La particularité de cette commune est d'être une des plus grande de Bretagne, puisqu'elle comprend 7000 hectares de forêt. Et que cette forêt est une propriété privée. Un petit conseil, allez y faire un tour, voir comment l'horreur du capitalisme peut entretenir une atmosphère si particulière.

Lors de cette visite, j'ai appris qu'une administration (ce genre d'organisme qui nous protège du capitalisme galopant) a décidé l'implantation d'une décharge en bordure de la forêt. Un peu plus de quinze mètres de déchets. Mais, étant donné que "les populations de passage n'encourent pas de risque sanitaire" et que la forêt est caractérisée par "l'absence de patrimoine culturel" (un comble, pour la forêt de Brocéliande), l'endroit est une place de choix pour un mont de merde.

Et bien, oui, pour une administration, si un monument hautement culturel s'était trouvé dans les environs, la décharge aurait été implantée ailleurs.

En conclusion, une administration estime que des habitants d'un lieu et que l'écosystème sont moins importants que quelques touristes et un vieux tas de pierre reconnu officiellement comme historiquement important. Heureusement qu'elle nous protège d'un capitalisme inhumain et nuisible à l'environnement !!!

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

6 commentaires

Blogger O. a écrit...
J'ai un peu de mal avec l'inanité des sujets en ce moment. C'est un concours à celui qui produira la copie la moins intéressante ?

Les guides touristiques romains, la forêt de Paimpont ? Vous n'avez plus ambition à refaire le monde ?

Et c'est quoi ce genre de pique minable ("voir comment l'horreur du capitalisme peut entretenir une atmosphère si particulière") ? T'espère attraper un gauchiste de passage avec ça ?

Ho, les enfants, la France a besoin de vous pour son redressement intellectuel et moral, bougez-vous un peu le croupion siouplait !
à 9:34 AM
 
Blogger BugMaster a écrit...
On appelle ça l'ironie.
à 3:19 PM
 
Blogger RonnieHayek a écrit...
Dis donc, O. autant je partage souvent tes indignations concernant le conflit au Proche-Orient, autant je me demande franchement si tu comprends le sens du mot "liberté" puisque, apparemment, tu trouves normal que l'Etat réglemente les activités humaines.
à 10:34 PM
 
Blogger Constantin a écrit...
De fait, les "faits du prince" en matière d'environnement me paraissent un sujet plus que digne d'intérêt. Surtout quand le prince en question crie sur tout les toits qu'il veut protéger la planète et l'environnement, veut simultanément sortir du nucléaire et réduire les émissions de CO2, et de manière plus générale lutter contre ces vilaines entreprises capitalistes qui polluent à tire-larigot.
à 9:32 AM
 
Blogger Octavius a écrit...
O., il faut apprendre à comprendre un texte en fonction de son contexte.

Par exemple, si tu vas sur un forum d'extrême gauche et que tu lis "vive le capitalisme", c'est de l'ironie, ça veut dire qu'ils vont critiquer ce système qu'ils détestent.

Et bien, relis ce texte en fonction du contexte de ce blog, tu comprendras peut-être le message.
à 9:46 AM
 
Blogger O. a écrit...
On est pas des boeufs. On a *vu* que c'est de l'ironie. On essaye de vous faire comprendre que c'est de l'ironie facile, minable, et sans intérêt.

P'tain, liberté de mettre les point sur les 'béraux.
à 12:23 PM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil