5.1.05

Affaire Guillermito - suite

L'Etat requiert 4 mois de prison avec sursis et 6000 euros d'amende contre Guillaume Tena, l'homme qui a révélé les faiblesses de la solution antivirus prétendue infaillible.

La partie civile réclame également 900 000 euros de dommages et intérêts (oui, vous avez bien lu).

Un historique plus complet est disponible sur le site de Guillermito.

Nous saurons ce qu'il en est le 8 mars.

Je suis terrorisé. Concrètement et derrière les prétextes retenus, c'est bien à la liberté d'expression qu'on en veut ; s'il est condamné, nous n'aurons plus qu'à passer par des anonymiseurs comme les chinois pour continuer à clamer la vérité.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

1 commentaires

Blogger Turuk a écrit...
Pour rappel, le blog de l'avocat et en particulier les deux notes qui résument l'affaire en septembre 2004:

les malheurs de Guillermito, 1e partieles malheurs de Guillermito, 2ème partie
à 11:54 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil