28.4.05

Encore un machin

L'Etat est le principal créateur de structures dont on se demande l'utilité réelle.
La Direction du Transport Terrestre, comme son nom l'indique, est en charge des transports terrestres en France, c'est une des Directions du Ministère de l'Equipement.

Regardons de plus près l'une de ses missions:
Missions et organisation de la DTT :
Elle est chargée d’élaborer et de mettre en œuvre la politique des transports terrestres de voyageurs et de marchandises au plan économique, technique et social.
A ce titre, elle exerce les missions suivantes :
[..]
6. assurer la sécurité des transports terrestres. Elle s’appuie pour cela sur les services déconcentrés : directions régionales de l’équipement et directions départementales de l’équipement, [..]
C'est limpide, il s'agit d'assurer la sécurité. Apparemment, c'est quelquechose de très compliqué, puisqu'il a été décidé, en 2000, de créer encore un nouveau machin:
Pour faire face à ces missions, un bureau de la sécurité ferroviaire a été créé fin 2000 au sein de la DTT. Par ailleurs, un Bureau Enquêtes Accidents pour les transports terrestres, placé auprès du ministre, a été constitué par le décret 2004-85 du 26 janvier 2004 en application de la loi du 3 janvier 2002 relative à la sécurité des infrastructures de transports et aux enquêtes accidents.
Bon, d'accord, pas de problème, un nouveau machin. Quelle ne fut ma surprise de lire dans le journal de ce jour:
FERROVIAIRE.
Jean-Pierre Raffarin, Premier ministre, a annoncé hier qu'Amiens avait été choisie par le gouvernement pour accueillir le siège de l'Agence nationale de sécurité ferroviaire.
Tiens, donc, encore un machin. Pour comprendre la raison de la création de ce nouvel organisme, il suffit de se pencher sur trois questions:
1 - Comment s'appele le ministre de l'Equipement en France
2 - Quel est son fief en France?
2 - Où va être installée cette Agence?

Les réponses sont bien sûr: Gilles de Robien, Amiens, Amiens.

Installer une agence, c'est augmenter son pouvoir, augmenter le nombre de fonctionnaires, augmenter la taxe professionnelle perçue par la commune d'Amiens, bref, c'est prendre soin de son fief, prendre soin de ses sujets. Evidemment, on te dire que les missions ne sont pas les mêmes, que l'Union Européenne étant ce qu'elle est, que la tâche étant si compliquée, on avait absolument besoin d'un nouveau machin. Tu connais déjà ce genre de mensonges, cher lecteur.

On vient une nouvelle fois, cher lecteur, de t'arnaquer, te voler. Et tu ne dis toujours rien.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil