26.4.05

Que répondre au référendum ?

Ce matin, lors de mes tribulations en Gare du Nord, une charmante jeune femme m'a fourni un argumentaire complet tendant à me faire voter "oui" au référendum du 29 mai.

Les arguments défendus par la belle damoiselle peuvent être récupérés ici.

Pat, d'autres imbéciles inutiles du même genre vont nous sortir à peu prêt les mêmes arguments pour nous inciter à voter dans l'autre sens.

Comment, dès lors, accepter une constitution qui permettrait tout et n'importe quoi ?

De toute façon, une chose est sûre, c'est que quelque soit le vote résultant du 29 mai, la conclusion officielle sera forcément un rejet en masse du libéralisme par les Français.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

3 commentaires

Blogger patrick a écrit...
Heu, sans le moins du monde aborder le fond de cette constitution-ci, je signale:
C'est normal, en fait. Une constitution est faite pour ça, "permettre un peu tout et n'importe quoi", c'est à dire dresser un cadre très général à l'organisation de la vie à plusieurs, garantir les mécanismes qui font que par la suite les décisions seront prises de façon jugée légitime. Et donc laisser suffisamment d'ouverture à "tout", et à "n'importe quoi" aussi. Dans le cadre fixé...
à 9:21 AM
 
Blogger Octavius a écrit...
Oui mais, dans ce cas, il sera surtout possible de faire n'importe quoi.
à 11:29 AM
 
Blogger Nicolas Lobin a écrit...
Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, que ce soit le OUI ou le NON qui l'emporte, ce sera l'interprétation qu'en feront nos politiques, qui sera à peu près la même. Si on s'abstenait ?
à 12:39 AM
 

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil