4.7.06

Salut à toi Laurence

Depuis qu'elle a été élue, nommée, désignée, cooptée, présidente de l'organisation monopolistique patronale française appelée le MEDEF, Laurence Parisot ne cesse de m'étonner. Anarchiste de mon état, rétif à l'idée qu'une organisation telle que le MEDEF puisse parler au nom des entrepreneurs, je me surprends à trouver admirable un certain nombre de ses prises de positions.

La présidente du Medef, Laurence Parisot, a qualifié de "formidable", quelques heures avant sur RTL, la décision du conseil d'administration de Vinci de pousser à la démission son président.

"Quand j'ai appris la décision du conseil d'administration de Vinci, je me suis dit 'formidable, le système de gouvernance tel que le préconise le Medef a fonctionné'", a indiqué Mme Parisot, assurant que cette affaire lui "soulevait le cœur".
"La rémunération des dirigeants doit se faire en bonne gestion, il ne doit pas y avoir d'excès", même si de tels cas sont "rarissimes."

Effectivement, cette affaire Zacharias me soulève le coeur moi aussi, ce type aurait bénéficié de pas moins de 250 millions d'euros de revenus en salaire et stock-options pendant sa présidence

A ce niveau-là, on ne peut parler que de prédation. Ce genre de comportements avait déjà été dénoncé sur ce blog il y a quelques mois, en s'appuyant sur une étude de la fausse presse subversive.

links to this post

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

<< Retour à l'accueil